Bretzel, le soleil brille trois fois

Bretzel, le soleil brille trois fois

Qu’est-ce qu’un (ou une) bretzel ?

C’est une sorte de pain, en forme d’un nœud, parsemé de gros sel. Dans certaines boulangeries et pâtisseries, on trouve quelques variantes salées (avec fromage, lardon…) et une version sucrée. Le bicarbonate de soude est indispensable pour la réalisation.

Il existe le bretzel de type biscuit salé qu’on peut acheter aux supermarchés.

bretzels-avec-support

Comment le consommer ?

On mange un bretzel lors d’un apéro et d’une réception souvent avec de la bière, mais aussi à tout moment quand on le veut, mais faites attention à la durée de conservation.

Le bretzel de type pain est un produit frais à consommer rapidement après l’achat, sinon la pâte devient trop molle en absorbant du sel (bretzel salé) ou du sucre (bretzel sucré), ou au contraire la pâte dessèche.

Pour le bretzel de type biscuit salé, il faut regarder l’indication qui figure sur l’emballage.

bretzels-biscuit

Un ou une bretzel ?

Vous avez sans doute remarqué qu’on dit un bretzel mais aussi une bretzel. D’après le livre intitulé « ‘s Elsàssbüech, Le livre de l’Alsace » de Léon Daul (Editions du Donons), l’auteur dit « le bretzel », mot masculin. Le dictionnaire en ligne de l’Académie Française aussi indique que c’est un nom masculin.

Cependant, un bretzel et une bretzel cohabitent paisiblement. Vous trouverez le choix de chacun sur internet sur ce sujet.

Le livre précité n’explique pas l’origine du mot « bretzel », mais indique les mots alsaciens : Brätschdäll, Bretschtell et Bratschadall. L’explication généralement retenue et présentée dans le dictionnaire en ligne de l’Académie Française est le mot latin « brac(c)hium » qui signifie « bras ».


Sources :

Le Petit Soufflenheim – bretzel-histoire-et-recettes

Outil de consultation du Dictionnaire de l’Académie Française

Légende sur la naissance de bretzel 

Il existe différentes légendes sur la naissance de cette adorable nourriture. Voici un récit plus ou moins commun :

Il était une fois, un boulanger. Il fabriquait des pains pour un seigneur. Mais un jour, son pain était mauvais. Le seigneur s’est mis en colère et il voulut exécuter son boulanger, mais au dernier moment il a changé d’avis.

Il lui a donné la deuxième chance mais avec une exigence particulière : fais un pain (ou un gâteau) à travers lequel je peux voir le soleil briller trois fois, si tu réussis, tu seras libéré.

Le pauvre boulanger n’avait pas d’idée et il était désespéré. Soudain, il a vu sa femme en train de prier Dieu en croisant ses bras. Cette posture lui a donné une inspiration. Il a fait une pâte à pain allongée et a croisé au milieu deux extrémités.

Le seigneur fut satisfait en voyant que le soleil brillait trois fois à travers ce pain doté de trois trous et a pardonné le boulanger.

Pour l’importance du soleil dans cette légende, on explique souvent qu’il est lié au culte du soleil de l’époque celtique.

Certaines légendes racontent un épisode sur l’origine du goût salé du bretzel.

Juste avant d’enfourner ce pain, un chat s’est introduit dans la cuisine, a renversé le pot de bicarbonate de soude, alors le contenu se dispersé sur le pain à cuir. Le boulanger n’avait pas le temps de refaire le pain, il l’a cuit. Le pain a été légèrement salé.

Berceau légendaire du bretzel

Bretzels achetés à Ingwiller

Plusieurs légendes détaillent le nom et le lieu de l’événement avec un autre personnage qui est à l’origine de la forme. Voici un récit commun :

Le boulanger nommé Dorebäck, originaire d’Ingwiller, a été condamné parce qu’il avait critiqué Barbara, la bien aimée du comte du Lichtenberg.

Le comte a enfermé le boulanger dans la prison située à Bouxwiller. Il lui demande d’inventer un pain (ou un gâteau) à travers lequel le soleil brillera trois fois s’il veut éviter l’exécution.

Un gardien qui vivait à Uttwiller a entendu boulanger se lamenter de son sort est venu pour l’aider. Il avait une force hors commun et a plié le barreau, ainsi le boulanger s’est inspiré de cette forme pour inventer le bretzel.

Le comte du Lichtenberg en question est Jacques de Lichtenberg, surnommé Jacques le Barbu. C’est un personnage du XVe siècle. Quant à Barbara, il s’agit de Barbe d’Ottenheim qui était la maîtresse de Jacques du Lichtenberg.

Uttwiller organise chaque année la « Fête de la bretzel » (Uttwiller utilise le mot féminin de bretzel).

A l’époque du comte du Lichtenberg, les trois communes bas-rhinoises Ingwiller, Bouxwiller et Uttwiller faisaient partie de la seigneurie de Lichtenberg.


Source : CRDP-Strasbourg

Le bretzel existait déjà en Alsace au moins au XIIème siècle

D’autres légendes expliquent qu’un moine ou un boulanger inspiré par les bras croisés des moines aurait inventé le premier bretzel en 610.

Dans un manuscrit célèbre « Hortus Deliciarum » (Jardin des délices) réalisé au XIIe siècle par l’abbesse de l’époque du couvent du Mont Sainte Odile, on trouve des illustrations de bretzel. Les deux extrémités ne sont pas enlacées, mais il y a trois trous.

Représentation de bretzels dans Hortus Deliciarum
Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Quelques siècles plus tard, le bretzel devient l’emblème de boulanger en Alsace.

Le bretzel du Nouvel An

Sans doute parce que c’est seulement une fois par an qu’on peut le trouver dans quelques boulangeries, je n’ai pas connu pendant longtemps l’existence du bretzel du Nouvel An.

C’est un bretzel géant à pâte briochée légèrement sucrée.

Sur cette tradition douce et joyeuse, on explique qu’au jour de l’An, les parrains et les marraines offraient ce bretzel à leurs filleuls ou des jeunes hommes à leurs aimées en échange des vœux.

Il est aussi expliqué que la forme de bretzel rappelle le symbole de l’infini.

En tout cas, je pense que les Alsaciens ont dans leur ADN un sens de créativité pour faire plaisir aux autres !


Sources :

Boulangerie Gwinner – Bretzel-geant-du-nouvel-an

www.lalsace.fr/actualite/2015/12/30/la-tradition-du-bretzel-sucre

Le bretzel est une mascotte polyvalente d’Alsace ? Ses déclinaisons infinies

La forme de bretzel symbolise l’Alsace dans plusieurs logos, dont le mien

(à propos de notre logo).

On remarque que le bretzel est sorti du domaine culinaire. La forme de bretzel est une source d’inspiration !

Si la marque Bretzel Airlines avec son logo mettant en valeur de la forme de bretzel propose différents motifs d’origine bretzel, la made in Alsace a incorporé le bretzel subtilement dans son logo.

La marque partagée Alsace est constituée de plusieurs symboles de l’Alsace y compris le bretzel.

Des magnets, des porte-clés, des boucles d’oreilles, des pendentifs, des sous-plats, des bouées…

Le bretzel joue un rôle d’une mascotte d’Alsace, il peut se transformer en différents motifs et objets, il peut être présent partout pour répandre la gaieté alsacienne !

Alsace-Promenade-Logo

Newsletter

Newsletter

Veuillez activer le javascript pour envoyer ce formulaire

À propos

ABOUT

Contact

CONTACT

ALSACE PROMENADE © All Rights Reserved

Alsace WEBSITE - Création de site internet agile et élégant