Strasbourg – ville alsacienne et européenne aux multiples facettes

Strasbourg – ville alsacienne et européenne aux multiples facettes

Strasbourg et Eurométropole

Strasbourg est le chef-lieu du département du Bas-Rhin. Elle est située à 400 km de l’est de Paris et à 180 km du sud-ouest de Francfort (Allemagne) de vol d’oiseau.

Sa population est un peu plus de 280 000 habitants. Dans le cadre de l’intercommunalité, elle fait partie de l’Eurométropole de Strasbourg avec 32 autres communes aux alentours. Cette agglomération compte environ 490 000 habitants. Le réseau de bus et de trams couvre ce territoire.

Strasbourg a deux surnoms, la capitale européenne, la capitale de Noël.

La capitale européenne, pourquoi ?

Parlement europeen de Strasbourg

A première vue, c’est parce que la ville accueille de nombreuses institutions européennes et internationales, telles que le Conseil de l’Europe, le Parlement européen, la Cour européenne des droits de l’homme.  

Avec New York et Genève, elle est une des trois villes au monde, qui ne sont pas une capitale mais qui comptent un nombre important d’institutions et d’organismes internationaux et diplomatiques.

Pour quelle raison Strasbourg a été choisie ?

Dans l’histoire, la ville a traversé plusieurs périodes douloureuses et tragiques causées par des conflits franco-allemands, européens et mondiaux. Elle est devenue un symbole de réconciliation et de paix dans le contexte de la construction européenne après la Seconde Guerre mondiale.

Strasbourg est une ville frontalière. Aujourd’hui, quatre ponts sur le Rhin relient Strasbourg et Kehl, ville voisine allemande. La frontière strasbourgeoise est devenue une sorte de trait d’union entre la France et l’Allemagne. Les échanges et les coopérations se multiplient et se renforcent.

Cependant, quand on remonte dans le temps, on comprend que la ville était européenne dès le début. Son nom « Strateburg » au VIe siècle qui est l’origine du nom actuel « Strasbourg » signifie « ville des routes ». Elle était reliée avec différentes villes européennes.


Source :

HERMANN Jean Frédéric, LEVRAULT F.G., « Notices historiques, statistiques et littéraires sur la ville de Strasbourg, Volume 2 », 1819, p.64 et 65

La capitale de Noël, la longue histoire de son marché de Noël

Le grand sapin de Noël à Strasbourg

Le premier marché de Noël à Strasbourg s’est tenu en 1570, les trois jours précédant le 24 décembre, pour remplacer le marché de Saint Nicolas qui était organisé autour du 6 décembre. La ville qui était devenue protestante a baptisé ce marché de Noël « Christkindelsmärik (enfant Christ) ».

Aujourd’hui, le marché de Noël à Strasbourg se tient pendant environ 5 semaines (cela varie selon les années) et accueille de nombreux visiteurs venant du monde entier.


Source : https://noel.strasbourg.eu/le-marche-de-noel-une-success-story-de-1570-a-nos-jours

Un patrimoine architectural exceptionnel

La Grande-Île, Strasbourg, Patrimoine mondial de l'UNESCO

La magnificence architecturale de Strasbourg est inégalée. Elle s’est construite sur différentes périodes sur différentes zones géographiques, offrant un panel étendu et varié d’art architectural.

Le centre historique « Grande île » et le quartier « Neustadt » (ville nouvelle) qui sont classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO nous invitent à des balades de découverte de l’époque romaine au début du XXe siècle, mais le patrimoine de Strasbourg dépasse largement dans ce cadre.

La ville met en valeur des bâtiments industriels reconvertis et des édifices construits au XXe et au XXIe siècles qui contribuent eux aussi à la richesse architecturale.

En outre, la ville bénéficie de la créativité de l’eau. Le Rhin qui dessine sa ligne orientale ainsi que l’Ill (affluent du Rhin) et des canaux qui coulent dans la ville rendent les paysages infiniment expressifs. La surface de l’eau reflète ceux qui sont au-dessus et projette son jeu de lumière et d’ombre sur différents sens. Nous avons l’impression d’être dans une œuvre d’art en mouvement.

Une ville universitaire

Strasbourg a un autre visage qui est peut-être peu connu par les touristes. C’est aussi une ville universitaire.

L’Université de Strasbourg accueille plus de 52 000 étudiants chaque année dont 20 % viennent du monde entier.

Elle a plusieurs campus à Strasbourg et à sur des communes membres de l’Eurométropole.


Source : Université de Strasbourg

Une ville gastronomique

L’Alsace est réputée pour sa gastronomie, Strasbourg qui en fait partie y contribue.

Le gavage des oies était déjà pratiqué dans l’Egypte ancienne, mais le premier pâté de foie gras aurait été réalisée et présentée à Strasbourg.

La tradition alsacienne explique avec détail que Jean-Pierre Clause qui était chef du maréchal de Contades a inventé cette recette en 1778. 

Bien que Strasbourg ne fasse pas partie de la Route des Vins d’Alsace, c’est à Strasbourg où le plus vieux vin du monde en tonneau est conservé. Il date de 1472.

C’est encore à Strasbourg où l’origine de l’entreprise brassicole Kronenbourg a été fondée en 1664 sous la dénomination « Le Canon ». L’entreprise est à Obernai aujourd’hui, mais la brasserie « Au Canon » existe toujours.


Sources :

Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation-Tout ce qu'il faut savoir sur le foie gras

https://www.lepoint.fr/gastronomie/le-foie-gras-d-alsace-23-12-2010-1278471_82.php#

La cave des hospices de Strasbourg

Kronenbourg

Une ville qui aime les modes de transports doux

Tramway de Strasbourg

Strasbourg est réputée comme ville cyclable. Son réseau de pistes cyclables est le numéro 1 en France pour sa longueur totale.

16 % des actifs font leur trajet à vélo entre domicile-travail. Ce taux est plus élevé en France parmi les villes de plus de 100 000 habitants (selon un document de l’INSEE paru en 2017).

Strasbourg, première ville cyclable

La ville est également pionnière pour le développement de déplacements en tram. Son réseau est le 1er de France avec sa longueur des lignes maillées et un nombre important de ses stations.

Le taux de déplacement à pied est aussi élevé. Beaucoup de rues de la Grande île (centre historique) sont piétonnisées.

Quand on compare le paysage actuel avec celui des années 70, la différence est évidente. Aujourd’hui les espaces publics comme la Place Kléber accueillent des piétons, pas de voiture.



Sources :

https://www.insee.fr/fr/statistiques/2556309#titre-bloc-2

Ville de Strasbourg - Tramway

Newsletter

Veuillez activer le javascript pour envoyer ce formulaire

À propos

ABOUT

Contact

CONTACT